Novembre


Novembre
Réalisateur :
Cédric Jimenez
Pays d'origine :
FR
Titre original :
Novembre
Durée :
1h40
Année :
2022
Date de sortie nationale :
05/10/2022
Genre :
PO,TH
Casting :
Jean Dujardin, Anaïs Demoustier, Sandrine Kiberlain, Jérémie Renier, Lyna Khoudri…
Synopsis :
Une plongée au cœur de l'Anti-Terrorisme pendant les 5 jours d'enquête qui ont suivi les attentats du 13 novembre.
Filtres
Version
Format
image
confort
son
Version
Format
image
confort
son
Combourg
Sam 3 décembre
17:30
vf 2d
La Mézière
Du mer 30 novembre
au mar 6 décembre
19:45 et 22:00
vf 2d 7.1
La Richardais
Sam 3 décembre
17:20
vf 2d
Dim 4 décembre
20:30
vf 2d
Mar 6 décembre
14:30
vf 2d
Rennes
Du mer 30 novembre
au mar 6 décembre
21:45
vf 2d
Romillé
Sam 3 décembre
21:00
vf 2d
Dim 4 décembre
17:30
vf 2d
St-Malo
Ven 2 décembre
20:30
vf 2d
Dim 4 décembre
17:10
vf 2d
Mar 6 décembre
20:30
vf 2d
Vern-sur-Seiche
Jeu 1 décembre
16:20 et 21:00
vf 2d
Ven 2 décembre
13:35 et 21:00
vf 2d
Sam 3 décembre
20:45
vf 2d
Dim 4 décembre
21:00
vf 2d
Lun 5 décembre
16:10 et 21:00
vf 2d
Mar 6 décembre
13:35 et 21:00
vf 2d

sorti le 05/10/2022

Attendu au tournant suite à la polémique engendrée par BAC Nord, Cédric Jimenez décide à nouveau de frapper fort mais sur un sujet moins clivant. Après avoir investi les quartiers Nord de Marseille comme terrain de guerre propice à filmer d’impressionnantes scènes d’action, c’est au tour de Paris au lendemain des attentats du vendredi 13 novembre de servir de terrain créatif au metteur en scène. Diffusé dans des salles Dolby Cinéma, le film se démarque de la production française globale par une qualité visuelle et un mixage digne des grosses productions mondiales actuelles. Car à travers les sujets de société qu’il aborde, Jimenez parvient à réaliser des œuvres d’une qualité cinématographique indéniable et rafraîchissante.

Reposant principalement sur l’affect que nous partageons encore tous sur ces évènements d’il y a sept ans, le réalisateur ne développe pas la vie privée de ses personnages. Ainsi leur réaction face aux témoignages glaçants des victimes et le sang-froid qu’ils réussissent tout de même à conserver pour le bien de l’enquête suffit à nous faire comprendre la puissance de leur détermination. En tête d’affiche, Jean Dujardin adopte un ton grave qui nous fait complètement oublier l’acteur, et Anaïs Demoustier campe parfaitement cette enquêtrice un peu trop investie dans son travail pour passer le traumatisme des attentats. Côté acteurs plus secondaires, Sandrine Kiberlain et Jérôme Renier sont toujours aussi justes tandis que Lyna Khoudir (qui revient jouer le même type de personnage qu’elle incarnait déjà dans BAC Nord) livre une performance authentique aussi bien dans ses dialogues que dans son jeu.

Captées par une caméra en mouvement, l’action mais aussi les scènes plus posées d’interrogatoire ou d’enquête conservent une tension et une énergie engageante. Épousant parfaitement cette démarche, la bande originale de Guillaume Roussel (lui aussi de retour après BAC Nord), nous immerge dans une tension quasi constante jusqu’au générique. Alors que début septembre, Alice Winocour s’intéressait uniquement au traumatisme humain qui marquait les victimes d’un attentat dans Revoir Paris, Cédric Jimenez adopte la démarche inverse en focalisant son attention sur le travail des enquêteurs dans leur traque de deux des terroristes pendant les cinq jours suivant les attentats. Structurant son histoire au rythme infernal des jours, un mot apparaît sans cesse à l’écran, celui qui est resté dans nos têtes, celui du tragique mois de Novembre.

Gwendal Ollivier