Capharnaüm

First Man - le premier homme sur la Lune

La Grande aventure de Non-Non

Le Flic de Belleville

Le Jeu

Le Procès contre Mandela et les autres

The House That Jack Built

The Predator

Yéti & Compagnie

Prochainement

Critiques de films
Bandes-annonces
Classification

Les bons plans kdo

Nos liens

 Boutique cadeaux
 Suivez Facebook
 Suivez le fil Twitter

Demandez vos invitations gratuites

Gagnez des cadeaux insolites avec le Festival Court Métrange
 

Abonnez-vous gratuitement !
Soyez au courant 
avant tout le monde des sorties de la semaine, événements, avant-premières...

Thriller
Kin : le commencement
Eli, jeune adolescent de Detroit, erre dans une usine désaffectée où il découvre par hasard une arme surpuissante, d’origine inconnue, qu’il ramène chez lui. Mais passé l’amusement, Eli réalise qu’on ne soustrait pas impunément une arme aussi redoutable : il se retrouve recherché par des criminels, par le FBI, et par ceux qui semblent être les propriétaires légitimes de l’arme futuriste. Accompagné de son grand frère et d’une jeune danseuse, Eli n’a d’autres choix que de fuir, emportant avec lui un seul bagage : cette mystérieuse arme…
>>> Plus d'informations

Sans un Bruit
Une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit. S’ils vous entendent, il est déjà trop tard.

CE QU'ON EN PENSE : 
 
Le principe de "Sans un bruit" est simple et pourtant génial. Sur une terre qui a vu la majorité de sa population disparaître, restent quelques survivants. Ceux-là ont bien compris que pour échapper aux monstres (dont on ne sait rien), il faut avant tout maintenir le silence, car les bêtes chassent à l'oreille.

Dès lors, la bande-son du thriller de John Krasinski sera composée principalement du bruit du vent dans les arbres. Le réalisateur, et aussi acteur, campe un père de famille rugueux mais attentionné dans une famille qui compte aussi une enfant sourde, et une maman enceinte. Ce qui ne pourrait être que détail après tout, mais souvenez-vous... Chut !

Car tout pré-suppose la peur, la peur du bruit, cet enfant à venir il va pleurer, ce geste de la main maladroite risque de casser ce vieux vase... En maintenant son spectateur dans cette absence de paroles, de bruits humains, Krasinski réussi le tour de force de nous angoisser autant que ses héros : On comprend, on partage leur instinct animal. Et autant vous dire que le moindre son vous fera sursauter. Si c'est un poncif du cinéma d'épouvante, ici aucune musique ne vous fera comprendre que dans 5,4,3,2,1 et 0, voilà le tueur qui va débarquer derrière l’héroïne.

L'autre idée à retenir de ce "Sans un bruit" c'est le rapport à la famille. Ne pas montrer les scènes horrifiques les unes après les autres, comme dans trop de long-métrages des années 2000. Il s'agit avant tout de raconter une histoire fantastique et angoissante. Il faut donc des personnages, des êtres humains, pas des super-héros invincibles. En cela la peur vissée au ventre du fils est réconfortante, combien serions-nous vraiment à aller s'attaquer à ses quadrupèdes dégouttant ? Pourquoi ne pas se cacher et attendre ? Cette famille doute, se dispute et donc vit face à nous, en dehors du contexte elle est solide, et par conséquent renforce le film.

Si vous n'avez pas peur de sauter de votre fauteuil, on ne peut que vous conseiller cette oeuvre angoissante à souhait.

Marc Flageul
>>> Plus d'informations

The House That Jack Built
États-Unis, années 70. Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L'histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d'art en soi. Alors que l'ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide - contrairement à toute logique - de prendre de plus en plus de risques.

Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d'explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack.
>>> Plus d'informations

Upgrade
Après la mort de son épouse lors d'une violente agression qui l'a laissé paralysé, Grey Trace est approché par un inventeur milliardaire qui propose de lui administrer un remède expérimental qui va "upgrader" son corps et ses facultés. Désormais doté d'un implant fonctionnant à l'intelligence artificielle, Grey voit ses capacités physiques décuplées et se lance dans une mission vengeresse, afin de faire payer ceux qui ont tué sa femme.
>>> Plus d'informations

 Réalisation : © RTEL 2018 Site pour mobiles