Alita : Battle Angel

All Inclusive

Comme un seul homme

Dans la terrible jungle

Deux fils

Happy Birthdead 2 You

Le Silence des autres

Les Drapeaux de papier

Long Way Home

Ralph 2.0

Vice

Prochainement

Critiques de films
Bandes-annonces
Classification

Les bons plans kdo

Nos liens

 Boutique cadeaux
 Suivez Facebook
 Suivez le fil Twitter

Demandez vos invitations gratuites
Gagnez 1 an de ciné au jeu des César

Abonnez-vous gratuitement !
Soyez au courant 
avant tout le monde des sorties de la semaine, événements, avant-premières...

Horreur
Happy Birthdead 2 You
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Alors que Tree pensait s’être définitivement débarrassée de celle qui voulait sa mort et qu’elle file le parfait amour avec Carter, elle se retrouve projetée dans une dimension parallèle à notre monde. Elle doit désormais affronter des fantômes de son passé et de nouveaux ennemis…
>>> Plus d'informations

Split
Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres.

Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

CE QU'ON EN PENSE : 
 
Thriller angoissé, sachant adapter son rythme au scénario, "Split" est une réussite. Bien entendu c'est la performance de James McAvoy qui vaut le plus largement le détour. Si l'on ne voie pas les 23 personnalités (quel dommage !), l'acteur écossais doit tout de même passer par plusieurs personnages, notamment Hedwig, petit garçon de 9 ans. A chaque fois c'est une nouvelle voix, une nouvelle gestuelle qui apparait.

M. Night Shyamalan joue des codes du thriller avec plaisir et délectation, maniant les plans d'escaliers à la Hitchcock. L'état des prisonnières est marqué par les cellules, placées dans un couloir blanc et vide. Pour renforcer cette atmosphère, pas de fenêtres, ou si peu, et la lumière est électrique, oppressante, du moins quand elle est là.

"Split" est à voir, pour toute personne qui aime les thrillers, le suspens, et un brin de fantastique posé sur une histoire de qualité. A déguster sans modération.

Marc Flageul
>>> Plus d'informations

 Réalisation : © RTEL 2019 Site pour mobiles