Ayka

Ben is Back

Colette

Doubles Vies

Glass

Holy Lands

L'Incroyable histoire du Facteur Cheval

The Front Runner

Prochainement

Critiques de films
Bandes-annonces
Classification

Les bons plans kdo

Nos liens

 Boutique cadeaux
 Suivez Facebook
 Suivez le fil Twitter

Demandez vos invitations gratuites


Festival Travelling : Gagnez vos pass 


Jeu l'Affiche Insolite : Gagnez 1 an de ciné et 1500 € de cadeaux

Abonnez-vous gratuitement !
Soyez au courant 
avant tout le monde des sorties de la semaine, événements, avant-premières...

Biopic
Bohemian Rhapsody
Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

CE QU'ON EN PENSE : 
 
Beaucoup ont dit que la vérité n'est pas toujours respectée dans ce biopic, et c'est vrai. Mais c'est le cas d'à peu près tous les films basés sur des faits réels. D'une part il faut faire entrer des années de vie sur 2h de pellicule, mais surtout il faut que l'histoire tienne la route et le spectateur en haleine.

Mais là ça fonctionne, hop les années de galère à la trappe, Queen=Superstar très vite. Les embrouilles dans le groupe ? Un sourire les balayera. C'est rafraîchissant.

Car s'il y a bien un groupe avec lequel les biographes peuvent jouer c'est Queen. Glam rocker en 1976, théâtral, show extravagant. C'était un groupe qui privilégiait le show à la vérité. Et pourtant elle est là, tapie dans les sombres recoins de la maladie, qui emportera l'icone moustachue. Le SIDA accompagne la descente de celui qui aurait dut tout avoir, l'infection est porté dans son corps comme dans ses relations. Et Rami Malek campe le personnage parfaitement. A noter que la majeure partie du casting vient du monde des séries, les écrans deviennent poreux.

Bonus pour les fans, Mike Myers y va même de son clin d'oeil à "Wayne's World." Alors même si "We Will Rock You" n'est pas votre tasse de thé, il y a du plaisir à prendre dans cette rhapsodie bohémienne. The Show Must Go On !

Marc Flageul
>>> Plus d'informations

Colette
1893. Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son oeuvre…
>>> Plus d'informations

Green Book : Sur les routes du sud
En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité.

Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune.
>>> Plus d'informations

La Mule
À plus de 80 ans, Earl Stone est aux abois. Il est non seulement fauché et seul, mais son entreprise risque d'être saisie. Il accepte alors un boulot qui – en apparence – ne lui demande que de faire le chauffeur. Sauf que, sans le savoir, il s'est engagé à être passeur de drogue pour un cartel mexicain.

Extrêmement performant, il transporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui pousse les chefs du cartel, toujours méfiants, à lui imposer un "supérieur" chargé de le surveiller. Mais ils ne sont pas les seuls à s'intéresser à lui : l'agent de la DEA Colin Bates est plus qu'intrigué par cette nouvelle "mule".

Entre la police, les hommes de main du cartel et les fantômes du passé menaçant de le rattraper, Earl est désormais lancé dans une vertigineuse course contre la montre…
>>> Plus d'informations

L'Ange
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Buenos Aires, 1971. Carlitos est un adolescent de 17 ans au visage d’ange à qui personne ne résiste. Ce qu’il veut il l’obtient. Au lycée, sa route croise celle de Ramon. Ensemble ils forment un duo trouble au charme vénéneux. Ils s’engagent sur un chemin fait de vols, de mensonges où tuer devient bientôt une façon de s’exprimer…
>>> Plus d'informations

Leto
Leningrad. Un été du début des années 80. En amont de la Perestroïka, les disques de Lou Reed et de David Bowie s'échangent en contrebande, et une scène rock émerge. Mike et sa femme la belle Natacha rencontrent le jeune Viktor Tsoï. Entourés d’une nouvelle génération de musiciens, ils vont changer le cours du rock’n’roll en Union Soviétique.
>>> Plus d'informations

Silvio et les autres
Il a habité nos imaginaires par la puissance de son empire médiatique, son ascension fulgurante et sa capacité à survivre aux revers politiques et aux déboires judiciaires. Il a incarné pendant vingt ans le laboratoire de l’Europe et le triomphe absolu du modèle libéral après la chute du communisme.

Entre déclin et intimité impossible, Silvio Berlusconi incarne une époque qui se cherche, désespérée d’être vide.
>>> Plus d'informations

The Front Runner
L’histoire vraie de Gary Hart, un jeune sénateur promis au plus bel avenir, idole des votants américains et favori pour l’investiture Démocrate de l’élection présidentielle de 1988. Une ascension fulgurante qui fut brutalement stoppée par la révélation d’une liaison scandaleuse avec Donna Rice. Pour la première fois de l’histoire, le journalisme politique et la presse à scandale se rejoignaient, et ont provoqué la chute d’un homme politique. Ces événements ont profondément et durablement marqué la scène politique américaine et internationale.
>>> Plus d'informations

The Happy Prince
À la fin du XIXe siècle, le dandy et écrivain de génie Oscar Wilde, intelligent et scandaleux brille au sein de la société londonienne. Son homosexualité est toutefois trop affichée pour son époque et il est envoyé en prison. Ruiné et malade lorsqu’il en sort, il part s’exiler à Paris. Dans sa chambre d'hôtel miteuse, au soir de sa vie, les souvenirs l'envahissent…

Est-ce bien lui celui qui, un jour, a été l'homme le plus célèbre de Londres ? L'artiste conspué par une société qui autrefois l'adulait ? L'amant qui, confronté à la mort, repense à sa tentative avortée de renouer avec sa femme Constance, à son histoire d'amour tourmentée avec Lord Alfred Douglas et à Robbie Ross, ami dévoué et généreux, qui a tenté en vain de le protéger contre ses pires excès ?

De Dieppe à Naples, en passant par Paris, Oscar n'est plus qu'un vagabond désargenté, passant son temps à fuir. Il est néanmoins vénéré par une bande étrange de marginaux et de gamins des rues qu’il fascine avec ses récits poétiques. Car son esprit est toujours aussi vif et acéré. Il conservera d’ailleurs son charme et son humour jusqu’à la fin : « Soit c’est le papier peint qui disparaît, soit c’est moi… »

CE QU'ON EN PENSE : 
 
Qui d'autre que Rupert Everett, pour incarner et réaliser ? Dandy à la beauté flamboyante, il laisse son physique en roue libre ici, pour ne se consacrer qu'aux dernières années du poète et écrivain. Celles qui voient la déchéance dans tous les domaines. Déchéance qui n'a plus rien de fantasque. L'homme se laisse aller, mais ne lâche pas son humour so british.

Le casting est royal, et même international, puisque l'on retrouve Béatrice Dalle, grande amie d'Everett, dans un petit rôle, mais aussi Colin Firth ou Emily Watson. Quand aux décors, il suffit de savoir que l'écrivain fit en sorte de pouvoir passer les derniers moments de sa vie dans de beaux endroits, comme la côte normande, avant de s'éteindre dans un Paris un peu plus miteux.

Si l'homosexualité est au centre de l'histoire, elle n'en est pas un ressort, en aucun cas la figure du poète ne relève que de cette dimension, l'erreur eut été si facile. C'est l'amour qui occupe une place plus importante, l'amour de la fête, de la vie mais aussi d'un homme qui n'était sans doute pas pour lui. Et surtout Everett nous offre un personnage qui peut se montrer détestable et cassant, même vis-à vis de ses proches.

Le tour de force de cette réalisation, est qu'au final il nous peint l'homme qu'était Wilde dans toute sa splendeur, créant des histoires pour les enfants, mais aussi dans ce qu'il avait de plus sombre, sans jamais choisir un camp.

Marc Flageul
>>> Plus d'informations

Une Femme d'exception
Jeune avocate idéaliste, Ruth Bader Ginsburg fait équipe avec son mari Marty pour mettre fin à un siècle de discrimination à l'encontre des femmes. Elle se battra devant la Cour d'appel, puis ira jusqu'à la Cour suprême …
>>> Plus d'informations

 Réalisation : © RTEL 2019 Site pour mobiles